Tao Qi-Gong / Buska

2 thoughts on “Nouvelle Vidéo sur l’art Martial du Tao Chi Qong

  1. Bonjour,
    J’aimerai savoir si le tao chi kong est aussi pour le combat rapproché?
    Le tarif a l’année?
    Peut on payer en trois fois?
    Est il obligatoire de passer les grades?
    Existe il des cours à domicile?

  2. Bonjour,

    pour répondre à votre message, le tao chi qong peut-être utiliser en défense rapprochée c’est d’ailleurs un art martial extrêmement efficace, mais il est conseillé de commencer par la forme du tao chi qong qui à pour but de préparer le corps à la pratique de l’art martial (six mois à un ans peut être necessaire afin de « remettre le corps en place » et permettre la pratique de l’art martial sans risque). Mais sachez que la forme est déjà un art martial.

    Le tarif est de 475 € l’année, sachant qu’il n’y à pas d’interruption pendant les vacances scolaire ni celle d’été, et il bien entendu possible de payer en plusieurs fois.

    Dans la forme du tao chi qong il n’y a pas de grade à passer ni dans le coté martial de l’art, l’apprentissage y est permanent tout au long de la vie et ce sans limite.

    Ensuite, Il s’agit d’un enseignement unique en France qui été surtout réservé au milieu médical, enseigné en cours individuels, à des médecins, kinésithérapeutes, ostéopathes etc…
    Depuis 2011 les cours on été ouvert au publiques afin de faire découvrir cet art qui à été longtemps caché.

    je vous invite si vous voulez découvrir cet art à venir faire une à deux séances d’essais le Lundi et mardi à la maison pour tous jean-Pierre Caillens et le jeudi et vendredi au stade philippides à partir de 20h00

    Si vous voulez plus d’info, n’hésitez pas à me demander par mail ou via le formulaire de contact du site, je ne manquerai pas de vous recontacter

    Sinon il y a des possibilité de cours individuels mais pas de cours à domicile en revanche les tarif sont assez élevés je pense qu’il est préférable de s’inscrire à l’année et de profiter de plusieurs cours par semaines.

    Cordialement,

    Didier M.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *