Tao Qi-Gong / Buska

La Méditation

Qi-Gong et méditation :

Le Qi-Gong, styles Tsan et Boddydharma.

C’est un Qi-Gong qui est une série de mouvements travaillée sur place qui renforce les organes internes, en dénoue les noeuds, et oxygène la circulation sanguine. La position assise (zazen) permet à l’individu le confort pouur y arriver. Grâce à ce travail de Qi-Gong, on accède à ce que l’on appelle le mouvement dans le mouvement. La méditation fait travailler le souffle et la respiration. Elle apprend à l’individu à réguler, et ainsi, maîtriser cette respiration tout en stimulant le système immunitaire et activant ses neurones cérébraux. Elle est un anti-stress en enseignant à l’individu la relaxation et donne au coeur un rythme serein. Elle mène l’individu à plonger sur ses objectifs en l’amenant à se concentrer sur ces derniers. Le Tao-Qi-Gong étant une excellente préparation aux mouvements, il marque sa différence avec d’autres disciplines en préservant les articulations et les organes qui leur sont liés, mais aussi évite au corps l’usure de ces dernières.

Dans un premier temps, avant de pouvoir pratiquer la méditation il y a un travail qui permet de préparer le corps afin de protéger les articulations et autre endroits fragile du corps. Parfois trois années de pratique seront nécessaires afin de permettre au corps d’être « laché » autorisant ainsi la pratique de la méditation sans risque.

20140826_201708 (2)

Le bon moment pour la méditation est 3 heure avant le lever du soleil.

Prana est le principe de l’activité et du désir, qui sont des obstacles à la méditation.

Le soleil est la source de Prana. Quand le soleil se lève, le Prana s’active et il devient alors difficile de méditer.

Les oiseaux commences à s’agiter juste au lever du soleil.

Un pratiquant de la forme du Tao Chi Qong (Tao Qi-Gong) peut l’associer à la méditation Za-Zen en travaillant une heure et demie avant la Forme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *