L’art du Buska

Tao Qi-Gong / Buska

L’art du Buska

Après plus de 30 années d’apprentissage assidu dans le Tao-Chi-Gong, l’Iniko, le Tan Togo et le Chi-Gong styles Yang, Tsan, Bodhidharma et Bâ-Tuo, Maître Abdellah Maghraoui a fondé une nouvelle branche de l’art martial pour la santé, et basé sur les points vitaux, qu’est le Tao-Chi-Gong. Cette nouvelle branche, que Maître A. Maghraoui a initiée et développée durant 10 à 12 années dans sa région natale qu’est Rissani dans le sud marocain, a été nommée par lui l’art Buska. 

L’art Buska, cette émanation du Tao-Chi-Gong fondée par Maître Abdellah Maghraoui, est à visées préventives et curatives. Il se pratique au travers de mouvements et de leurs différents enchaînements appelés « formes » et qui sont numérotés. Il provoque, ainsi, des mouvements de l’interne, de l’externe et active les systèmes sanguin, respiratoire, humoral et cérébral. Il sert ainsi, et entre autres, à la rééducation ostéique, squelettique, notamment aux niveaux du dos et des articulations. Pratiqué sainement et régulièrement, cet art préserve des ostéoporose et arthrose et active le système immunitaire en renforçant les organes internes tout en développant le Chi (énergie interne, née de la « discussion », des échanges entre les différents organes internes).
Cet art est particulièrement indiqué pour les personnes âgées ou celles atteintes par des problèmes d’équilibre, ainsi que par celles atteintes de diabète.
Ses différentes postures, à l’instar du zazen, ainsi que la méditation font que l’on y trouve ses effets relaxants et apaisants. 

L’art du Buska est composé de plusieurs voies dont la liste n’est pas ici exaustive. Néanmoins, voici les 35 principales voies enseignées par Maître A. Maghraoui, hormis la dernière citée (Voie de la Terre, décomposée en 6 voies). Les voies portent les noms suivants :

  • La voie du poisson
  • La voie du vent
  • La voie de la tornade
  • La voie de l’ouverture
  • La voie des nerfs
  • La voie de la vague
  • La voie de l’éléphant
  • La voie du cheval
  • La voie du lion
  • La voie du condor
  • La voie de l’aigle royal
  • La voie de la colombe
  • La voie du léopard
  • La voie du jaguar
  • La vie du lynx
  • La voie de la mante religieuse
  • La voie de l’ours
  • La voie du naja
  • La voie du gorille
  • La voie du taïpi (srepent, en Chinois traditionnel)
  • La voie de l’anaconda
  • La voie du boa
  • La voie du crotale
  • La voie du cobra royal
  • La voie du crapaud
  • La voie du soin
  • La voie du dauphin
  • La voie du tigre
  • La voie du nuage
  • La voie des veines
  • La voie du bâton
  • La voie de la respiration
  • La voie du relâchement
  • La voie du scorpion
  • La voie de la vipère La voie de la Terre se compose des six voies suivantes :
    • La voie du Ditchi-dao
    • La voie du Yoshi-dao
    • La voie du Ditchi au sol
    • La voie du Ditchi à la lune
    • La voie du Yotchi-dao
    • La voie du Yuan-dao
Exercice Buska avec un bâton

L’art du Buska est enseigné à Montpellier ainsi qu’à Rissani (sud du Maroc) selon la méthode d’apprentissages qui émane d’Abdellah Meghraoui avec l’assistance de Sébastien Laussel et de Didier Moncel qui composent également les membres du jury.

N’hésitez pas à nous contacter pour tout renseignement.

Démonstration du Buska avec la forme des quatre dragons.